EuroChef
EuroChef
Eurochef Eurochef
 
Eurochef
 

Métiers techniques : on recrute !


Dur, dur, de recruter aujourd’hui dans la filière technique des métiers de la cuisine.


Pour certains postes, comme celui de technicien du froid, trouver un nouvel employé relève presque du miracle. Les métiers manquent d’attractivité, les établissements ne forment plus (ou rarement) ce genre de profil. Mais le travail est là, le secteur économique se porte bien, et les opportunités de carrière ne manquent pas. Alors, en ce début de décennie, comment réussir le rendez-vous entre les entreprises et leurs jeunes recrues ? Quelles solutions mettre en place pour que les collaborateurs s’épanouissent dans leur environnement professionnel ?

Des babyboomers à la génération Z : Les générations au travail

Alors que la Génération Y était plutôt opportuniste et mobile, il semble que la suivante le soit nettement moins. Début 2020, beaucoup de jeunes actifs ont la tête sur les épaules, avec déjà en ligne de mire l’achat d’une maison par exemple. En entreprise, ajoutez à cela des dirigeants et cadres qui appartiennent souvent à la Génération X, peu réputée pour sa transparence et sa propension à communiquer, et vous obtenez une équation décidément bien complexe ! Pour résumer…
Métiers techniques : on recrute !

Vous avez dit « Génération Z » ?

Ils sont nés au tout début des années 2000 et arrivent sur le marché du travail : ce sont les jeunes de la Génération Z, aussi appelée parfois « Génération des 4C » : Collaborative, Confiante, Connectée et Créative. Eux sont nés avec un accès immédiat aux outils numériques. Console, smartphone, tablettes et autres appareils ont toujours fait partie de leur environnement. Ils communiquent à tout-va, faisant partie d’une génération de l’instantanéité. Ils ont la capacité (car l’habitude) d’exécuter plusieurs tâches à la fois. Contrairement à leur aînés, le plan de carrière n’est pas vraiment leur priorité. Ils évoluent au gré des opportunités, ayant en tête une échelle de valeurs qui place souvent leur confort personnel en haut de la liste des critères de sélection pour un job. D’après une étude menée en 2018 par le cabinet RainmakerThinking, la Génération Z se caractérise par son besoin d’indépendance et une volonté de lier passion et vie professionnelle. 76 % des jeunes interrogés souhaiteraient allier travail et hobby en une même activité. Ils recherchent la possibilité de se développer personnellement en cumulant diverses expériences. Seule, la sécurité financière ne leur suffit pas, il leur est aussi indispensable de trouver du sens dans leur activité professionnelle.

Du côté des métiers techniques

Lors de la formation scolaire, les filières dites « techniques » ont longtemps traîné derrière elles une mauvaise réputation : « C’est pour ceux qui réussissent moins bien, pour ceux qui ne sont pas capables de faire de longues études. Une voie de garage. » Heureusement, après quelques décennies de bouderie réciproque entre institutions et élèves, ces filières ont aujourd’hui le vent en poupe. Dans les métiers de la cuisine, les formations de cuisinier connaissent même un âge d’or, servi par une énorme représentation (fantasmée ou pas) médiatique.


Lu 207 fois