Les dernières actus chez eurochef

#Réseau EUROCHEF
Publiée le

Quand l’agriculture et la cuisine professionnelle font bon ménage

Rencontre avec Rémi ANDRES, gérant et fondateur de Mon Labo Fermier spécialisé dans la transformation alimentaire, constructions modulaires et aménagement de bâtiments.

remi-andres-interview

Bonjour Rémi, présentez votre structure ?

Mon Labo Fermier propose des solutions du bâtiment modulaire clefs en main ou l'aménagement de bâtiments existants pour répondre à toutes les demandes du monde agricole en transformation.

 

Cela peut aller de la fabrication de pâtes, de glaces, de découpe de viande, à du stockage, aux traitements de fruits, confitures, etc.

 

Nous proposons quelque chose de très complet dans le process de fabrication.

 

Nous pouvons toucher les petites, mais aussi les plus grosses structures de transformation. Par exemple, aujourd’hui, je suis sur un projet de grosses découpes de légumes.

D’où vous est venue cette idée de créer Mon Labo Fermier ?

L’idée est venue en discutant avec des copains agriculteurs qui se plaignaient en disant que leurs produits ne valaient rien.

 

De plus, les gens cherchent aujourd’hui à savoir ce qu’ils mettent dans leur assiette. Il faut savoir que 100% des produits que l’on mange, du matin jusqu’au soir, sortent d’une ferme. C’est l’agroalimentaire qui se l’est approprié alors que nous avons des producteurs locaux tout autour de chez nous avec de bons produits.

 

Avec toutes les polémiques (autour de la vache folle, de l’huile pour élever la volaille etc.) dû à l’agroalimentaire, les individus veulent désormais manger quelque chose de bon et de sourcé.

Quel est le but de ce partenariat avec EuroChef ?

Selon moi c’est vraiment un partenariat gagnant-gagnant. Cela permet d’élargir le champ d’action car EuroChef est connu en collectivité et restauration, mais pas spécialement dans le monde agricole qui n’est pas la cible initiale.

 

Moi j’emmène mon savoir-faire et mon approche dans le domaine agricole. J’ai beaucoup de demandes de mon côté, donc il y a un véritable besoin aujourd’hui.

Quelles sont vos valeurs communes avec EuroChef ?

On emmène une solution, un process, donc c’est un moyen de véhiculer nos savoirs faire en s’alliant. Pour cela, ensemble, nous amenons un travail et une solution de qualité.

 

Le but est de proposer la meilleure solution et le meilleur rapport qualité/prix sans négliger la qualité.

 

Par exemple, un produit que je ne connaissais pas et principalement vendu par EuroChef : le iVario et les fours Rational. Aujourd’hui, nous les vendons très facilement au monde agricole.

 

Les promesses : gain de temps et d’argent ! Certes, cela peut dépasser le budget initialement prévu, mais il faut savoir que sur le long terme, ces produits peuvent se montrer plus que bénéfiques.

 

Au départ, il ne faut pas oublier que la transformation n’est pas le métier de l’agriculteur. Ce type de produits lui permettent donc de programmer ses recettes, de maintenir à température pendant qu’il est occupé. Nous pouvons réellement changer son quotidien.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

J’aimerais sortir toute une petite gamme de modulaires à équiper pour du snaking ou de la vente directe en partant sur de la restauration à la ferme.

 

Cela fonctionne dans les Alpes, donc le but serait de l’étendre dans toute la France.

 

Le grand projet 2022 est également le changement de siège social avec une nouvelle structure, s’agrandir pour répondre aux différents besoins des clients et aussi d’EuroChef.

Et avec EuroChef pour 2022 ?

J’ai axé à fond EuroChef parce que j’y crois pour 2022. Nous avons bien compris les intérêts communs à collaborer. L’objectif aujourd’hui, est de répondre à 100% des demandes.

Aujourd’hui, il faut encore écrire l’histoire. J’apprends à connaitre les agences, les attentes et les capacités à chacun de répondre à des projets. Je fais le tour de la France pour voir les associés.

 

Nous sommes dans une période de lancement, je suis très optimiste pour la suite. De beaux projets sont à venir.

 

Mon expertise et le savoir-faire d’EuroChef sont totalement complémentaires. On apporte aujourd’hui des agréments CE (sanitaire alimentaire), en PNNS (Programme National Nutrition Santé) etc. J’ai des conseillers en fromage, en hygiène, si on ajoute des spécialistes de l’installation que représente EuroChef cela doit forcément matcher. On forme une belle équipe et nous avons une véritable valeur ajoutée par rapport à nos concurrents.

 

Le monde agricole a besoin d’association de ce type pour ceux qui ont des projets de labo professionnels. On installe, on répare et c’est ce qu’ils attendent de nous, être rassuré !

Plus d'informations sur monlabofermier.fr